Un junior chez les séniors.

on .

 Interview de Valentin Grit, Cirrus C11 classe Club

Tes débuts dans le vol à voile ?

J'ai commencé dès l'âge de 15 ans à La Roche sur Yon, lâché en 2008 et breveté en 2009. J'étais tout d'abord passionné d'aéromodélisme avant de m'inscrire à un stage découverte proposé par le club. Je ne l'ai jamais quitté depuis !

 

 

  

Et la compétition ?

 

J'ai commencé par le régional grand ouest organisé par La Roche en 2010 et de suite enchaîné par le junior B, où j'ai terminé 2e. C'est en 2011 où je participe au Junior de Cambrais, et je termine premier ex-aequo avec Antoine Lucas. En septembre, j'intègre le pôle espoir. J'ai surtout eu de la chance d'avoir un club qui pousse les jeunes à la progression et qui aide les jeunes à participer à des championnats !

 

 

 

Que t'a apporté le pôle espoir ?

 

C'est une école de la compétition, avec pour objectif la participation aux différents internationaux. Nous avons été formés spécifiquement à tous les aspects d'une compétition : préparation des cartes, études des circuits, de la météo...mais aussi préparation psychologique et mentale. Et puis c'est surtout beaucoup d'entraînement et des heures de vol. J'ai beaucoup progressé grâce à cela. En effet, le pôle est encadré par les membres de l'équipe de France qui transmettent leur expérience, et c'est très enrichissant de voler avec eux.

 

 

 

Tu participes aujourd'hui au championnat du monde classe club à Räyskälä, invité par la FAI grâce à ton titre de champion du monde junior, que tu as obtenu en 2013 en Pologne. Quelles sont d'emblée les différences ici ?

 

Au niveau des points, les écarts sont vraiment infimes et la moindre erreur vous fait perdre plusieurs places. Les autres concurrents sont plus âgés et donc forcément plus expérimentés. Le rythme est aussi plus soutenu, je dois rester concentrer tout le long du vol.

 

 

 

Comment le vis tu ?

 

Mal ! Non je rigole, je le vis très bien car j'ai d'excellents coéquipiers qui m'aident beaucoup !

 

 

 

En parlant d'eux, comment ça se passe dans l'équipe ?

 

Ils sont gentils et compréhensifs avec moi, c'est un plaisir, j'apprends toutes les secondes et je profite de leur expérience.

 

 

 

Un message à faire passer ?

 

Il faut prendre du plaisir et avoir envie de bien faire. Et à mes coéquipiers qu'ils aient confiance en eux !

 

Interview par Victor

 

Full Reviw on best bokkmakers by http://artbetting.net/
Download Premium Templates
Bookmaker No1 in The UK - William Hill by w.artbetting.net